73 fans | Vote

Le QG des Eppes

 

 

Produced by Amy Lowe.

Executive produced by Charles de Lauzirika.

Edited by Nancy Wang.

 

 

          Le charme de la maison va de paire avec le charme de la famille, parce que la maison avait son propre caractère et elle était célèbre. Les trois se mariaient incroyablement bien dans cette atmosphère. Ca marche bien pour la famille grâce à la présence du bois. Ca crée une ambiance chaleureuse par opposition au FBI. Le bois crée une ambiance plus masculine. On aime les maisons d'architecte. La nôtre date de 1909. Et on voulait vraiment que le téléspectateur se sente chez lui avec cette famille.

         La première saison ne comptait que 13 épisodes. Ca coûtait moins cher de tourner sur place. Mais avec plusieurs saisons, le budget change et il vaut mieux construire un décor. Pour le pilote, la série devait se passer à Boston, mais lorsqu'on l'a tourné, on l'a ramené à Los Angeles et Charlie va à Caltech. Donc la famille vivait à Pasadena et ça collait. On trouve beaucoup de maison d'architecte à Pasadena. C'est le premier lieu qu'on a trouvé en arrivant à Los Angeles, là où se trouve le FBI. Il fallait de l'espace pour tourner. Elle était à West Adams, un quartier historique avec ce type de maisons. Elle a été construite en 1909, par Arthur Heineman. C'est un des architectes les plus réputés pour les maisons de ce style à Pasadena. C'est justement ce style-là qui m'intéressait, car le mobilier à l'intérieur est du style « Arts and Crafts ». Les couleurs d'intérieures et d'extérieures sont d'époque. Pour moi, cette maison correspondait parfaitement au caractère qu'ils voulaient donner à la série. L'accessoiriste, qui vit aussi dans une maison d'architecte, a été surprise de voir combien de meubles de valeur les propriétaires avaient laissé pour le tournage. C'est surtout la maison en elle-même et ce qu'elle contient qui renforce toute l'authenticité de l'environnement. Les meubles qui dataient de 1905 à 1910, ont tous été utilisés pour la première saison. Et beaucoup de pièces de la collection « Art Pottery ». Et cette collection de « Roseville Mostique » des années 1910 à 1915, elles ont été utilisées pour les étagères. Les plus grosses pièces ont été remplacées pour faire moderne, c'est un mélange de genres. Je ne sais pas si les gens ont vu la valeur de tout ça. On dit que les gens du cinéma savent bien qu'il ne faut pas accueillir une équipe de tournage chez soi. Il avait beaucoup d'expérience, et une bonne assurance, j'espère. En général, tout était protégé pendant le tournage. Il y a eu peu de casse. On a perdu une porcelaine « Starbust » mais c'est rien. Et les objets de famille, ça se casse. Au début d'un épisode, ils venaient, ils enlevaient les meubles, ça prenait la demi-journée. Ils tournaient 1 jour ou 2 et enlevaient tout. On a décidé de cohabiter avec la famille Eppes, et on a dit : « Vous pouvez tout laisser ». J'ai eu un client un jour. On était au salon pour faire des papiers. C'était une visite des plus banales. D'un coup, il regarde les photos et dit : « Je les reconnais. Ce sont des acteurs, non ? Vous êtes de la famille ? » Et j'ai réalisé que toutes ces photos étaient restées là. On s'est lié d'amitié. Ca parait loin, mais je me souviens d'une scène près de la mare, où, lors d'une prise, David a glissé et est tombé dans la mare. Ils riaient tant que la scène a pris des heures à tourner. On avait le choix pour commencer "Le démineur », à chaque fois ... On devait commencer au Mont Wilson, mais on nous a vite dit : « C'est impossible ». On voulait voir d'en haut un objet qui bouge. Alors on a pensé à les mettre sur un bâtiment du campus et ils lancent des avions en papier et ... Cet épisode était tellement intense qu'on devait réduire les lieux de tournage. On a suggéré au réalisateur, Davis Guggenheim, de faire avec les décors qu'on avait. J'ai parlé de la mare et David a dit : « On tourne en plongée sur les poissons qui bougent et la prévisibilité de leurs mouvements ». A partir de là, tout explose. Ca a très bien marché, car plus tard, quand Don essaie de calmer Charlie, il regarde à nouveau la mare. Mon premier jour sur cette série, j'ai décidé de créer un décor pour la maison. Il pleuvait. J'ai vu Rob et Peter sous la tente. La maison était le seul décor couvert et c'était pas vraiment couvert. Alors, j'ai réalisé ... La maison était bien mais pas génial pour tourner. J'aime bien faire venir la lumière depuis la fenêtre comme si elles étaient la lumière. Mais sur un décor naturel, c'est pas facile, il y a parfois un buisson devant une fenêtre, des arbres, juste où vous voulez la lumière. C'est le problème des décors naturels. Où bien les voisins se plaignent des projecteurs. On ne veut pas de ça, surtout la nuit. Avec un décor naturel, on peut tourner hors de la maison. Mais ça peut aussi poser des problèmes. On peut toujours revenir pour les extérieurs.

             On était triste de quitter la maison, mais on a du la récréer. Pour certaines pièces, c'était impossible, et c'était des endroits sympas pour tourner. Ce qu'on a perdu en passant de la maison au décor, c'est le solarium à l'étage. C'est difficile pour tourner. Il était tout ouvert. On voit l'extérieur, c'est dur à recréer pour un tournage. Dur à reproduire. Ridley et Tony refusaient de tourner les extérieurs autour de la maison. On a du définir ce concept d'extérieur, mais on a triché un peu. On a gardé beaucoup d'éléments originaux pour le style de la maison, qui est une maison d'architecte, et aussi quelques détails importants. Alex va vous dire mieux que moi ce qu'on a changé.

              On a changé la place de l'escalier. L'orientation de la porte a changé par rapport au salon. On n'a pas de cuisine, une fausse porte. On a fait ces changements pour un effet visuel. La maison avait un escalier, mais on ne le voit jamais vraiment, sauf si un personnage le monte. Pareil pour la cuisine. C'est inversé. L'escalier est à la place du salon, mais on voit par la cuisine. Une cuisine, c'est cher, alors on a choisi de construire la portion principale de la maison. On a un peu modifié la salle à manger et la cage d'escalier. D'ailleurs, on peut voir l'escalier depuis la cheminée, contrairement à la maison. Mais les couleurs, les tons, l'architecture principale ... Les détails sont là. La cheminée. Les finitions sont identiques. Les plafonds aussi. On a gardé le maximum. Le directeur artistique et moi-même, avons tracé le plan de la maison, et on en a fait un décor. La différence entre la vraie maison, où on a tourné la première saison, et le décor, c'est le plateau de tournage, mais comme les murs sont modulables, celui de la cheminée et du manteau bouge entièrement. On peut y mettre la caméra ou le traverser. Ca crée l'espace qu'on aurait pas sinon. On utilise des stores, pas des rideaux. C'est mieux pour la photographie. Ca ne colle pas toujours, parfois on a des rideaux, ou on mélange les styles de meubles, mais les originaux sont dans la vraie maison. Ca rend bien à l'image, mais un habitué y verrait des incohérences.

               Pour la dernière saison, quand Ridley est venu vérifier l'éclairage et les décors, il a fait des changements. Il a mit des piliers au milieu et a crée une sorte de bibliothèque. Dans le scénario, on les a ajoutés quand Charlie emménage dans la maison. Ca, c'est du point de vu du scénario. Mais c'était pour la caméra. Il voulait des angles de vue intéressants, plus de profondeurs et des éléments visuels plus intéressants pour l'image. C'est un grand rectangle, ouvert. Et cet élément de rupture donne cette impression de plan intermédiaire qui freine l'œil avant l'arrière-plan. La pièce est plus intéressante. On a changé quelques détails, c'est tout. L'année prochaine, le but est d'y retourner et d'utiliser l'extérieur de la maison et la mare du jardin. Plus vous faites des décors, plus vous avez d'argent pour ça, plus la claustrophobie vous guette. L'extérieur est fabuleux, ça pousse à y revenir.

                C'était bien de la voir à la télé. Surtout la nuit, ça résume bien la maison. Sa chaleur. L'or et l'ambre à l'intérieur ressortent superbement sur l'extérieur. Les gens s'y sentent bien. Un acteur devant un écran bleu, doit travailler son rôle. S'il est assis dans un salon au milieu d'une décoration adaptée, ça lui facilite la vie. David a adopté la maison, il a aimé l'idée d'y vivre ... Il se voyait là, avec son père et son frère. Il a pris ça très au sérieux. La famille, c'est important pour lui. C'est un peu devenu son deuxième chez lui.

Ecrit par Angelgym34 

Captures

Activité récente

Design
21.07.2022

Série
22.07.2022

Actualités
Charlie Eppes en danger chez Reign

Charlie Eppes en danger chez Reign
Ce mois-ci dans le duel du quartier Reign, Charlie Eppes se retrouve emprisonné avec Ben Stone...

Charlie dans la course sur The X-Files !

Charlie dans la course sur The X-Files !
Charlie est nominé pour obtenir un poste au célèbre service des Affaires Non Classées de la série...

Nouveau design

Nouveau design
Après plus de 4 ans passé avec un design violet, place au changement ! Cette fois, le design se pare...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Un nouveau sondage vient d'être publié sur le quartier ! On s'intéresse aux chiffres et à la...

Rob Morrow dans

Rob Morrow dans "Death of a Salesman" !
Ce 21 juin 2019, Rob Morrow sera sur la scène du Ruskin Group Theatre pour la première de Death of a...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

bloom74, 15.08.2022 à 17:25

La finale et petite finale de la SuperBattle dans le quartier The Boys est en cours, venez voter nombreux pour 2 héros Marvel et 2 héros DC

chouchou70, 15.08.2022 à 17:58

coucou, nouveau sondage sur le quartier friday night lights, venez nombreux

ShanInXYZ, Avant-hier à 17:26

Voyage au centre du Tardis : Les Enfants du Temps, c'est quoi pour vous ? On attend vos photos, passez voir le Docteur

choup37, Avant-hier à 18:44

Les enfants du temps? j'arrive!

Locksley, Hier à 13:55

Le quartier MARVEL vous invite à découvrir son nouveau sondage. Merci d'avance pour vos clics et bonne journée !

Viens chatter !